Martin Baltimore

Le Martin Baltimore a été conçu à la demande de l’US Air Force en 1937 et, comme tous les avions militaires américains, il a été baptisé A-22 ou A-30 selon les versions. Martin baltimore. Cependant, la quasi-totalité de la production a fini à la RAF, qui a donné à l’avion le nom de Baltimore, en distinguant les versions selon l’usage anglais comme Mk I, II, etc.

Le fait qu’une conception relativement ancienne soit encore couronnée de succès en 1944 est sans aucun doute à mettre au crédit des concepteurs, qui ont réussi à créer un avion relativement petit mais puissant. Cependant, les pilotes ont eu du mal à s’habituer à la puissance élevée du moteur, ce qui a entraîné de nombreux accidents.

Le Martin Baltimore était utilisé comme avion de bombardement et de torpillage et, outre la RAF, il était également utilisé par les forces aériennes italiennes co-belligérantes combattant aux côtés des Alliés après l’Armistice et par les forces aériennes de l’Union soviétique.

Allez plus loin  Polikarpov I-16

Le Martin Baltimore était un monoplan bimoteur, à aile moyenne et à train d’atterrissage rétractable, propulsé par deux moteurs Wright refroidis par air.

Principales variantes de Martin Baltimore

  • Baltimore Mk I : version équipée de deux moteurs radiaux Wright GR-2600-A5B de 1 600 ch chacun, armée de 10 mitrailleuses de 7,7 mm (o.303 in), 8 Brownings en position fixe et 2 Vickers K pivotants, 50 exemplaires construits.
  • Baltimore Mk II : identique au Mk I mais avec l’ajout de deux mitrailleuses Vickers K qui peuvent être verrouillées respectivement en position dorsale et ventrale ; 100 construits.
  • Baltimore Mk III : version modifiée dérivée du Mk II avec un armement défensif porté à 14 mitrailleuses, tourelle dorsale hydraulique Boulton Paul armée de 4 mitrailleuses Browning. 250 construits.
  • Baltimore Mk IIIa (A-30-MA) : version commandée par l’USAAF et prêtée ensuite à la RAF dans le cadre d’accords de prêt-bail, 2 mitrailleuses de 12,7 dans une tourelle hydraulique ; 281 construits.
  • Baltimore Mk IV (A-30A-MA) : version commandée par l’USAAF et vendue à la RAF avec 4 mitrailleuses de 7,7 mm dans les ailes ; 294 construits.
  • Baltimore Mk V (A-30A-MA) : version produite pour l’USAF équipée de deux moteurs radiaux Wright R-2600-29 de 1 700 ch chacun, ailes armées de mitrailleuses de 12,7 mm ; 600 construits.
  • Baltimore GR. VI (A-30C-MA) : seuls deux prototypes de cette variante ont été construits, et elle était utilisée pour la reconnaissance navale. Les modifications comprenaient l’allègement du fuselage, l’installation de deux réservoirs de carburant supplémentaires et d’une torpille, ainsi qu’un radar dans le nez. Le programme de 900 unités a été annulé en avril 1944.

Laisser un commentaire