Reggiane Re 2001

Une première version du Reggiane Re 2001, essentiellement identique au Reggiane Re 2000, a été testée dès 1940, à l’exception des modifications évidentes de la cellule nécessaires pour le nouveau moteur, un Daimler Benz allemand à refroidissement liquide.

Le moteur allemand, sûr, puissant et fiable, promettait d’être particulièrement bien adapté pour exploiter les bonnes caractéristiques aérodynamiques de la Reggiane Re 2000, ce qui a été confirmé dès les premiers essais.

Malheureusement, le Reggiane Re 2001 a également conservé l’aile de son prédécesseur, et les ministres de haut rang ont à nouveau objecté que la solution choisie, consistant à adopter des réservoirs de carburant à l’intérieur de l’aile, était trop vulnérable pour un avion de combat.

Après avoir relancé le projet et trouvé une nouvelle disposition des réservoirs, une année s’est écoulée et une autre modification, l’adoption de radiateurs de refroidissement dans les ailes, n’a pas été adoptée, bien qu’avec succès.

La production en série (en tenant toujours compte des possibilités de l’industrie italienne) se heurtait également à la disponibilité limitée des moteurs Daimler Benz, qui arrivaient d’Allemagne en quantités limitées et étaient produits sous licence en Italie en quantités encore plus réduites : (Reggiane re 2001). Le moteur Delta d’Isotta Fraschini a donc été testé, mais avec de mauvais résultats.

Allez plus loin  Messerschmitt Bf 109

Le Reggiane Re 2001 a été utilisé comme chasseur pur, comme chasseur-bombardier, capable d’emporter une charge maximale de 640 kg, comme chasseur de nuit, équipé d’un armement amélioré, et enfin comme chasseur embarqué, prévu pour les porte-avions Aquila et Sparviero, qui n’ont jamais été réalisés.

Le Reggiane Re 2001 était un monoplan à aile basse monomoteur avec train d’atterrissage rétractable et moteur Daimler Benz en ligne de conception allemande.

Principales variantes de la Reggiane Re 2001

  • Re.2001 (prototype) : deux prototypes de l’avion ont été construits, le premier vol a eu lieu en mai 1940.
  • Re.2001bis : par rapport aux prototypes, les radiateurs d’aile ont été adoptés et les mitrailleuses d’aile ont été supprimées. Malgré une nette amélioration des performances (en particulier, la vitesse horizontale lors des essais a atteint 600 km/h à 600 m d’altitude), cette variante n’a pas été produite en série.
  • Re.2001CB : chasseur-bombardier, équipé d’une fixation de bombe de 250 kg, montage ventral.
  • Re.2001CN : variante de chasse nocturne. Échappements de feu agrandis, deux canons MG 151 de 20 mm avec 60 coups chacun montés dans les nacelles des sous-ailes.
  • Re.2001Delta : version conçue pour pallier la pénurie de moteurs Daimler Benz et équipée d’un moteur Isotta Fraschini Delta 12 cylindres en V inversé refroidi par air. La faible puissance du moteur (840 ch) fut partiellement compensée par le gain de poids obtenu en éliminant le système de refroidissement liquide du moteur allemand, mais il ne permit pas à l’avion d’atteindre les performances attendues et fut abandonné.
  • Re.2001RF : variante de la photo-reconnaissance
  • Re.2001G : bombardier torpilleur, le seul construit capable de transporter une torpille de 600 kg.
  • Re.2001GV : version anti-navires
  • Re.2001H : version anti-char
  • Re.2001OR : variante destinée à être embarquée sur les porte-avions Aquila et Sparviero.

Laisser un commentaire