Kawasaki Ki-45 Toryu

Comme toutes les puissances aéronautiques, le Japon s’est intéressé à la fin des années 1930 à un chasseur lourd bimoteur, destiné à massacrer ses adversaires monomoteurs en exploitant leur armement lourd, et c’est sur cette base qu’a été conçu le Kawasaki Ki-45 Toryu (Dragon Slayer).

Le même intérêt avait conduit, en Allemagne, au développement et à la construction du Messerschmitt 110.

Le développement de l’avion a pris beaucoup de temps, car les performances du premier prototype étaient très insatisfaisantes.

Entre-temps, en étudiant les développements de la guerre en Europe, les militaires japonais avaient réalisé les possibilités limitées d’un chasseur bimoteur dans un combat contre des avions monomoteurs plus agiles.

Le Toryu (appelé Nick dans le code allié), a donc été adapté à une variété de tâches, mais ce n’est qu’à la fin de la guerre qu’un avion particulièrement adapté a été trouvé.

Tirant parti de son armement lourd, le KI-45 était capable de s’opposer efficacement aux raids de bombardiers ennemis et était utilisé avec un certain succès dans ce rôle, comme intercepteur de jour et de nuit.

Allez plus loin  Edouard VIII

Le Kawasaki Ki 45 Toryu était un monoplan bimoteur à aile moyenne, avec un train d’atterrissage rétractable et une propulsion par deux moteurs radiaux Nakajima. La production totale était de 1 691 ou 1 701 avions, selon les sources.

Principales variantes du Kawasaki Ki-45 Toryu

  • Ki-45 : prototype
  • Ki-45 Type 1 : version modifiée
  • Ki-45 KAI :prototype
  • Ki-45 KAI : version de pré-production
  • Ki-45 KAIa : version initiale de série pour l’armée japonaise, en configuration biplace était armé d’un canon Ho-3 de 20 mm en position ventrale, de deux mitrailleuses Ho-103 de 12,7 mm dans le nez et d’une mitrailleuse 7,92 orientable vers l’arrière.
  • Ki-45 KAIb : version obtenue en modifiant l’avion de type KAIa et en remplaçant le canon ventral de 20 mm par un canon de 37 mm de type 94.
  • Ki-45 KAIc : version spécialisée anti-navires, armée d’un canon Ho-203 de 37 mm et d’une mitrailleuse défensive de 7,92 mm montée à l’arrière.
  • Ki-45KAId : Version modifiée du type d’avion KAIb pour les opérations de nuit, armé d’un canon Ho-203 de 37 mm dans le nez et de deux canons Ho-25 de 20 mm dans le fuselage en position fixe, face à face et vers l’avant (Schrage Musik), et d’une mitraillette de 7,92 mm en position défensive arrière.
  • Ki-45 II : version chasseur monoplace, désignée plus tard Ki-96.

Laisser un commentaire