Le garçon au pyjama rayé

Situé pendant la Seconde Guerre mondiale dans l’Allemagne nazie, Le garçon au pyjama rayé raconte l’histoire de Bruno (Asa Butterfield), un fils de 8 ans d’un militaire (David Thewlis).

Bruno vit avec ses parents à Berlin, où il mène une vie apparemment normale et heureuse. La routine du garçon change complètement lorsque son père est promu et devient commandant d’un camp de concentration nazi.

Avec ce nouveau poste, Bruno, sa sœur (Amber Beattie) et sa mère (Vera Farmiga) sont obligés de déménager sur le nouveau lieu de travail de son père, laissant derrière eux amis et famille à Berlin. Le garçon n’aime pas l’idée de devoir tout laisser derrière lui, mais ses parents essaient de lui remonter le moral en lui disant que la nouvelle résidence sera agréable.

En arrivant sur les lieux, Bruno trouve une maison isolée, où il n’y a pas grand-chose à faire. Fatigué de faire les mêmes activités tous les jours, le garçon décide d’explorer la maison et son jardin.

Allez plus loin  Commando des cochons de guerre

Petit à petit, il découvre la présence d’autres êtres humains dans la région, des Juifs emprisonnés et réduits en esclavage dans les environs. Tous ses « voisins » portent des vêtements à rayures bleues que Bruno appelle des pyjamas. Le personnage ne comprend pas vraiment ce que son père fait pour vivre, tout ce qu’il sait, c’est que son géniteur remplit une fonction importante pour le pays.

Les problèmes commencent à se poser lorsque Bruno décide d’enquêter sur une zone située derrière un portail sur le côté de la maison. Empêché par sa mère d’y jouer, le garçon décide de s’y rendre, caché, par une petite fenêtre et à travers une courte étendue de forêt. Bruno se dirige vers le camp de concentration juif.

Là, le protagoniste rencontre Shmuel (Jack Scanlon), un garçon juif, également âgé de huit ans. Bien que séparés par des barbelés, les deux hommes deviennent rapidement amis. Comme c’est le seul enfant qu’il a rencontré dans les environs de sa nouvelle maison, Bruno rend constamment visite à Shmuel. Ils sont loin de se rendre compte de l’énorme danger de cette amitié…

Allez plus loin  Le pont de la rivière Kwai

Bien que traitant d’un sujet lourd, le film est léger et se termine de manière touchante. Sorti en 2008, The Boy in the Striped Pyjamas a été réalisé par Mark Herman, et son récit est inspiré du livre du même nom de John Boyne.

Comment voir la guerre à travers les yeux d’un enfant ? C’est le point fort du film qui dépeint les atrocités commises dans l’Allemagne nazie du point de vue de Bruno, un garçon de huit ans seulement.

La vérité est que Bruno ne comprend pas la direction que prend son pays (et ne montre pas beaucoup d’intérêt à vouloir le savoir), il veut juste de la compagnie pour passer ses journées dans sa nouvelle maison ennuyeuse.

La sérénité et l’innocence de l’enfant sont capables de surmonter tous les préjugés et toutes les atrocités que les êtres humains sont capables de faire à leurs semblables.

Avec de bonnes performances et un récit bien raconté, Le garçon au pyjama rayé est un film qui nous fait réfléchir sur la valeur de l’empathie pour les autres. Tout en adoptant une approche légère de l’holocauste, le film parvient également à être extrêmement tragique quand il le faut.

Laisser un commentaire