Suite française

L’histoire de la façon dont le roman Suite française d’Irène Némirovsky a été connu du monde entier est étonnante (Suite française). Elle l’a écrit comme une fiction contemporaine inspirée par les événements qu’elle a vécus (la défaite de la France aux mains des nazis en 1940 et l’occupation allemande qui a suivi), mais il a ensuite été perdu, stocké sans être lu, jusque dans les années 1990, et n’a finalement pas été publié avant 2004.

Némirovsky est morte avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, à Auschwitz en 1942, elle n’a donc jamais su comment elle se terminerait, et en fait, son écriture ne peut même pas enregistrer la connaissance du pire que la guerre allait apporter.

Sa fiction est donc une capsule temporelle du moment de sa création, reflétant la pensée et le sentiment d’une époque avant que toute rétrospective sur la guerre ne soit possible. Ce n’est pas la mémoire ou l’histoire, c’est le présent : (Suite française bach). Seulement un maintenant différent du nôtre.

Je n’ai pas lu le livre, mais cette adaptation cinématographique intense et intime est personnelle d’une manière aussi puissante que seule une histoire racontée du point de vue unique de Némirovsky peut l’être.

J’exagère peut-être un peu, mais à certains égards, le film Suite française / Suite française ressemble davantage à Casablanca (produit avant que les États-Unis ne s’impliquent dans la guerre qui était déjà en cours) qu’à tout autre film de la Seconde Guerre mondiale réalisé depuis, par son caractère immédiat, sa concentration et son acceptation de l’ambiguïté morale à une époque où les jugements futurs sur ce qui serait considéré comme bien et ce qui serait considéré comme mal étaient, eh bien, encore dans le futur.

Allez plus loin  La guerre aérienne et maritime pendant la Seconde Guerre mondiale

Ainsi, lorsque, ici, les Allemands marchent dans le petit village français de Bussy en juin 1940, ils ne sont pas les monstrueux nazis qui planent sur notre conscience culturelle du 21e siècle.

Vous savez qui n’est pas mentionné une seule fois dans la Suite française ? Hitler. Suite française film. Absolument personne n’applaudit, ne fait claquer ses talons ou ne fait ce salut que le poids des décennies et la révélation des horreurs inhumaines de l’après-guerre nous font désormais considérer comme si terrible.

Ce sont des conquérants et des envahisseurs, certes, et ils apportent avec eux une terrible incertitude quant à l’avenir.. : Suite française film streaming. mais ce sont aussi des escadrons de beaux jeunes hommes pleins de vitalité qui se baignent dans la fontaine sur la place de la ville, à l’endroit où se trouvaient les femmes solitaires qui, des mois auparavant, avaient envoyé leurs hommes au combat. Suite française livre. Il ne reste pratiquement aucun homme à Bussy qui ne soit pas vieux ou infirme. Suite française netflix. Jusqu’à maintenant.

Oh, ce n’est pas qu’il n’y a pas de ressentiment ! Madame Angellier (Kristin Scott Thomas) donne des instructions strictes à sa belle-fille, Lucile (Michelle Williams), pour qu’elles ignorent complètement l’officier allemand qui doit séjourner chez elle.

Allez plus loin  Batailles peu connues de la Seconde Guerre mondiale

Mais le commandant Bruno von Falk (Matthias Schoenaerts) n’est pas seulement un magnifique dieu aryen blond : il est également poli, sensible (nous apprendrons plus tard qu’il est profondément troublé par ses fonctions), s’excuse de son ingérence et a tendance à composer une musique obsédante sur le piano des Angellier (dont, pour être honnête, il exige la clé pour pouvoir en jouer). Suite française résumé détaillé. Lucile, malgré ses meilleures intentions initiales, finit par tomber amoureuse.

Ce qui suit n’est pas seulement une histoire d’amour interdite dans la Suite française, mais aussi d’autres émotions complexes et des obligations qui semblent contradictoires même si l’on s’efforce de les remplir toutes.

La meilleure façon de ne pas gâcher ce qui se passe est peut-être de partager la raison pour laquelle les filles de Némirovsky ont apparemment survécu à la guerre et n’ont pas été envoyées dans un camp de concentration avec leur mère (ce qui a permis à l’une d’entre elles de conserver pendant des décennies ce qu’elle pensait être le journal intime de leur mère, et non les romans) : un officier nazi les a apparemment épargnées parce que les filles lui rappelaient ses propres filles (Suite française streaming). C’est un acte qui aurait pu être retiré de cette histoire.. : (Suite française streaming vf). ce qui, peut-être, en démontre la plus grande vérité.

« Si vous voulez voir de quoi les gens sont réellement faits », dit Madame Angellier au début, « commencez une guerre » : (Suite française streaming vostfr). Et ici, nous avons des gens bons ou mauvais, courageux ou lâches, inébranlables ou flagorneurs, et tout cela n’a rien à voir avec la nationalité ou l’uniforme (ou son absence).

Allez plus loin  Fiat CR 42

Certaines personnes conservent leur humanité dans une mauvaise situation, et d’autres non, et il est parfois surprenant de voir qui se casse la figure ! Ce n’est pas l’histoire de Lucile et Bruno, mais celle de Bussy, et le drame des forces et faiblesses humaines qui émergent lorsque les gens sont poussés à l’extrême.

Le fait qu’il n’y ait rien en noir et blanc rend Suite French plus poignant et plus suspenseux qu’il ne pourrait l’être autrement, car l’aide et l’horreur peuvent venir des deux côtés. Et c’est le cas.

Laisser un commentaire