Macchi MC 205

Le Macchi MC 205 est le premier chasseur de la « Série 5 », dans laquelle tous les défauts typiques de la première génération d’avions italiens ont été finalement surmontés.

Les trois chasseurs de la série 5, le Macchi 205, le Fiat G 55 et le Reggiane Re 2005, étaient équipés d’un moteur Daimler Benz 205 de conception allemande et sous licence italienne, extrêmement fiable et fournissant une puissance considérable, leur permettant d’atteindre des vitesses élevées.

L’armement a fini par inclure des canons de 20 mm, ce qui leur a permis d’attaquer avec succès des formations de bombardiers ennemis autrement pratiquement invulnérables.

L’avion était extérieurement presque impossible à distinguer de son prédécesseur, le Macchi 202, et ces deux innovations ont suffi à faire du 205 un avion à égalité avec les chasseurs alliés, prouvant la validité de la conception initiale.

Le MC 205 a été produit en grand nombre (selon les normes italiennes) et a été utilisé au combat principalement par la R.S.I : Macchi mc 205. Air Force, qui a continué à combattre les Alliés aux côtés des Allemands dans le nord de l’Italie après l’armistice. Seule la destruction de Macchi par les bombardiers alliés a mis fin à sa production.

Allez plus loin  North American B-25 Mitchell

Le Macchi MC 205 était un monoplan à aile basse monomoteur équipé d’un moteur Daimler Benz 605 à refroidissement liquide.

Principales variantes du Macchi MC 205

  • M.C.205 : prototype armé de deux mitrailleuses de 12,7 mm et de deux mitrailleuses de 7,7 mm.
  • M.C.205V : Principale variante de production
  • M.C.205S : chasseur d’escorte à long rayon d’action ; 18 exemplaires ont été construits en modifiant des avions de la série principale. Au lieu de deux mitrailleuses dans le fuselage, un réservoir de carburant supplémentaire de 200 litres a été installé.
  • M.C.205N : cette variante a vu son envergure portée à 11,25 m et la surface totale des ailes portée à 19 mètres carrés. Le fuselage a été allongé à 9,65 m. L’armement du fuselage était composé de deux canons MG 151 de 20 mm de fabrication allemande. L’augmentation du poids a entraîné une diminution globale des performances et une réduction de la manœuvrabilité.
  • M.C.205N-1 : prototype d’intercepteur à haute altitude, dérivé de la variante N et armé de quatre mitrailleuses 12,7 dans le fuselage et d’un canon de 20 mm dans le moteur.
  • M.C.205N-2 Orion : Prototype d’intercepteur à haute altitude, armé de trois canons de 20 mm et de deux mitrailleuses de 12,7 mm.
  • M.C.206 : cette variante avait le même armement que le N-1, mais une aile encore plus grande (21 mètres carrés) mais nettement plus légère a été introduite. Grâce à la réduction de poids, les performances de l’avion sont comparables à celles du M.C.205V et l’augmentation de la surface de l’aile permet à l’avion de fonctionner avec succès à des altitudes plus élevées.
  • M.C.207 : cette version est restée à l’état de projet, et prévoyait l’armement de quatre canons de 20 mm et l’adoption du moteur Daimler Benz DB 603.

Laisser un commentaire