BMW R12

La BMW R12 était une moto fabriquée par Bayerische Motoren Werke et introduite en 1935. Bmw r1200r. Elle est considérée comme la moto BMW d’avant la Seconde Guerre mondiale la plus construite.

Une caractéristique innovante de la BMW R12 et de la BMW R17, qui sont apparues en même temps, était la première fourche télescopique à amortissement hydraulique dans la construction de motos ; elle avait 88 mm de course de suspension.Le 14 février 1935, BMW a présenté la R 12, ainsi que son modèle jumeau sportif R17, au public pour la première fois au Salon de l’automobile de Berlin comme le successeur de la R11.

Avec un side-car, la R12 était la moto standard de la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale, bien que moins connue que la BMW R75. Pour l’usage militaire, il n’était fourni qu’avec un moteur à carburateur unique. Jusqu’en 1942, 36 000 R12 ont été construites à Munich.

Allez plus loin  Fiat CR 42

Le moteur de la BMW R12, appelé M 56 S 6 ou 212, était un moteur boxer à quatre temps, à deux cylindres, à soupapes verticales et à montage longitudinal.

La moto R12 à deux carburateurs était équipée d’un allumage par batterie, la « Behördenmaschine » avec le système à un seul carburateur, en revanche, était équipée d’un allumage par magnéto qui fonctionnait indépendamment de la batterie.

La BMW R12 avait une boîte de vitesses à quatre rapports en forme de griffe, avec un levier de vitesses manuel dans le réservoir et un quatrième rapport hélicoïdal « silencieux » ; l’arbre de transmission passait sur le côté droit de la roue arrière non suspendue.

BMW désignait la transmission de la puissance de la boîte de vitesses à la roue arrière comme une « transmission à cardan », l’arbre de transmission comme un « arbre à cardan » et le logement de la boîte de vitesses dans la roue arrière comme un « logement de cardan » ; techniquement correct, il s’agissait uniquement d’une transmission à l’arbre de la roue arrière, car il n’y avait pas de joints de cardan.La transmission à la roue arrière a été redessinée avec un essieu fixe à démontage rapide, de sorte que les roues étaient interchangeables. Dans l’exposition permanente « République et dictature » (salle VII) du Musée d’histoire militaire de Vienne, on peut voir une moto BMW R 12 utilisée par la Wehrmacht allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. La moto était l’équipement d’un Kradmelder, elle a survécu à la guerre et porte toujours la peinture de camouflage d’origine.

Laisser un commentaire