Henri Wallon

Henri Paul Hyacinthe Wallon(1879-1962) était un psychologue, philosophe, médecin et homme politique français (Henri wallon). Il s’est fait connaître pour ses travaux scientifiques sur la psychologie du développement.

Henri Wallonest né à Paris, en France, le 15 juin 1879. Son grand-père était l’homme politique Henri-Alexander Wallon. En 1899, Wallon entre à l’Ecole Normale Supérieure. En 1902, il est diplômé en philosophie.

En 1908, il est diplômé en médecine. Entre 1908 et 1931, il a travaillé avec des enfants spéciaux, handicapés mentaux. En 1914, il a servi comme médecin pendant la première guerre mondiale.

À partir de 1920, Wallon a commencé à travailler comme médecin dans des institutions psychiatriques. Il a été invité à donner des conférences sur la psychologie de l’enfant à l’université de la Sorbonne et dans d’autres institutions supérieures. En 1927, il est nommé directeur d’études à l’École pratique des hautes études.

Création du laboratoire de psychologie au Centre national de la recherche scientifique. En 1931, il se rend à Moscou, où il rejoint le Cercle de la Nouvelle Russie. L’objectif du groupe était d’approfondir l’étude du matérialisme dialectique et d’examiner son application dans divers domaines de la connaissance.

Allez plus loin  Harold Alexander

Étudiant le marxisme, Wallon a rejoint le Parti communiste français en 1942, alors qu’il était actif dans la Résistance française, luttant contre l’occupation nazie.

Il a également travaillé comme professeur au département de psychologie du Collège de France. Pendant les années 1941 à 1945, il est resté dans la clandestinité, reprenant ses activités à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

A partir de 1946, Wallon préside la section française de la Ligue internationale de l’éducation nouvelle, qui regroupe des pédagogues, des psychologues et des philosophes critiques de l’éducation traditionnelle. Il a présidé ce groupe jusqu’en 1962, année de sa mort.

Après la Seconde Guerre mondiale, il a été invité par le gouvernement français à participer à une commission chargée de restaurer le secteur de l’éducation en France.

Théorie du développement

Dans ses études, Wallon a établi que l’enfant passe par cinq stades de développement, chacun ayant ses propres caractéristiques : le premier serait l' »Emotionnel Impulsif » (de 0 à 1 an), lorsque l’enfant exprime son affectivité par des mouvements désordonnés et s’accompagne de changements physiques. Il utilise les émotions pour communiquer avec les autres.

Allez plus loin  Mikoyan-Gurevich MiG-3

Le deuxième stade serait le « Sensori-moteur et projectif » (de 1 à 3 ans), lorsque l’enfant possède déjà une coordination motrice qui le pousse à manipuler des objets. C’est la période où l’enfant développe des activités symboliques et le langage.

Dans le troisième, le « stade du personnalisme » (3 à 6 ans), le développement de la construction de la conscience de soi se concentre sur l’enrichissement du soi et aussi sur la construction de la personnalité.

L’individu est déjà capable d’explorer le processus de discrimination entre lui et l’autre et utilise des expressions telles que : je, mon, pas, entre autres. Au sein de cette étape, l’affectivité prédomine et s’observe en trois phases distinctes : opposition, séduction et imitation.

Au quatrième stade, le « stade catégoriel » (de 6 à 11 ans), l’enfant est déjà capable de regrouper et de classer des activités à différents niveaux, ce qui lui permet de mieux se comprendre.

Au cours de la cinquième étape « Puberté et adolescence », qui commence à l’âge de 11 ans, le jeune s’explore en tant qu’entité autonome, par le biais de l’affirmation de soi, du questionnement et du soutien des pairs, en contraste avec le monde des adultes.

Allez plus loin  Yamato

Pour Wallon, les éléments affectivité, mouvement, connaissance et construction du soi en tant que personne et espace physique sont réunis sur un même plan. Les activités et les objets pédagogiques doivent donc être travaillés de manière diversifiée.

Henri Paul Hyacinthe Wallon est décédé à Paris, en France, le 1er décembre 1962.

Laisser un commentaire